Formation Yoga Teacher - Semaine 3 : faire confiance au processus

Nous sommes toujours dans le monde du bas. En parallèle de l’apprentissage du Kula Flow, des asanas, de l’anatomie et des pranayamas, nous travaillons sur un flow design.

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un processus créatif où nous ne sommes pas dans la recherche de solution mais au contraire, nous nous laissons porter par les étapes d’un flow pour se donner une infinité de possibilités et ne pas se restreindre à une seule idée qui n’irait pas explorer notre plein potentiel. Pour cela nous alternons les pensées en mode lunaire et en mode solaire.


La pensée lunaire consiste à laisser exprimer toutes les pensées qui nous viennent à l’esprit sans aucunes limites, sans réfléchir à si cela est vraiment possible et sans penser aux contraintes. Pour rentrer dans un mode de pensée lunaire, nous pratiquons des exercices pour aider à lâcher prise. Par exemple, faire des aller-retours sur son tapis de yoga à chaque fois d’une manière différente: pas chassés, à cloche pied, à 3 pâtes, en sautant... Ou alors, danser de manière intuitive, aller courir... Bref, tout ce qui nous fait du bien et nous évade du mode solaire !


La pensée solaire, à l’inverse, consiste à penser de manière plus raisonnée, à rassembler tous les éléments que nous avons pour mettre en place un plan d’action concret. C’est le mode de pensée naturel que nous utilisons dans notre quotidien.


Le processus commence par la mise en évidence de notre défi. De quoi avons-nous peur ? Et pourquoi ?

L’objectif est d’aller explorer notre source intérieur jusqu’à ce qu’on est plus de réponse à la question « pourquoi ? ».

Ensuite, nous avons réalisé une œuvre d’art qui devait exprimer notre défi. Cela pouvait être un dessin, sculpture, photo ou vidéo... Sans limite nous pouvions laisser libre court à notre imagination. Puis, nous avons fait un atelier en duo :

  • La personne qui avait les cheveux les plus longs était l’Artiste

  • La personne qui avait les cheveux les plus courts était l’Oracle

L’Artiste a envoyé son œuvre à l’Oracle, et celui-ci devait prédire l’avenir de l’Artiste basé sur l’interprétation de son œuvre. Puis, l’Artiste devait se projeter 5 ans plus tard où il croisait par hasard l’Oracle et lui racontait ce qu’il s’était passé en 5 ans, ce qu’il avait prédit de vrai, de moins vrai et, où il en était aujourd’hui. Puis, nous avons inversé les rôles.


C’était un exercice très puissant ! J’ai été surprise par la justesse des mots et de l’interprétation de mon œuvre alors qu’on ne se connaissait pas. J’ai pris conscience de ce que je souhaitais vraiment, où je souhaitais aller et ce que j’avais envie de réaliser.


Les jours passent et le processus continue, nous devons désormais réfléchir à notre vision dans 90 jours. Comment est notre environnement ? Quels sont les risques potentiels ? De quelles ressources et investissements aurons nous besoin ? Qu’est-ce que nous célébrerons ?

Cela permet de prendre du recul, de prioriser ce qui compte vraiment pour nous et de faire le tri de notre mental.

Enfin, nous terminons la semaine par un exercice de journaling qui consiste à noter le plus de questions possibles commençant par « Comment puis-je ? » afin de trouver LA question.


Je vous transmets mon cheminement intérieur à ce jour :

  • Mon défi : J’ai peur de créer mon entreprise.

  • Ma vision : Je suis une lumière pour moi-même et pour les autres.

  • Ma question : Comment puis-je me révéler pour être un guide et contribuer au bonheur des gens et du monde ?

Nous ne sommes toujours pas dans une logique de solution, nous apprenons à lâcher prise, à se laisser porter par le flow et à faire confiance au processus...


J’ai hâte de vous partager la suite de mon voyage intérieur.


Je vous embrasse,

Ophélie