Formation Yoga Teacher - Semaine 2 : Uku Pacha

Après une cérémonie, une demande de permission, nous sommes rendus dans le monde du bas : Uku Pacha.


Le monde du bas est symboliser par l'EXPLORATION et l'énergie de la Terre. Tout part de là : c'est la fondation, l'enracinement, l'ancrage solide pour pouvoir se déployer.


L'animal totem de ce monde est le serpent. Il est connecté au sol lorsqu'il avance, il utilise ses 5 sens et il change de peau. Ainsi, le serpent représente le cycle infinie de la vie, la mort et naissance en laissant tomber ce qui ne lui sert plus et renouvellement sa peau.


C'est ce que nous allons faire pendant les deux prochaines semaines : explorer nos parts d'ombre et laisser tomber tout ce qui ne nous sert plus.


Ici, j'apprends le lien entre le Yoga et le Chamanisme : ils viennent de la même source, c'est l'éveil de la conscience, la connexion avec le tout, la transmission d'un savoir ancestral et prendre le temps de s'arrêter. Cela me parle, je n'ai pas envie d'enseigner seulement le yoga par les Asanas, pour moi c'est tellement plus que cela ! J'ai envie d'enseigner un yoga holistique, un style de vie yogique, comment retrouver sa liberté en intégrant un peu de yoga dans sa vie quotidienne.


Puis, nous rentrons dans l'anatomie du corps : comment fonctionne le souffle avec le diaphragme, les terminologies anatomiques (flexion/extension, rotation interne/externe, rétractation/protraction...), la colonne vertébrales, les os, les Bandhas et les Pranayamas. Je me rends compte que ma pratique quotidienne s'améliore de jour en jour grâce à l'intégration de ces nouvelles notions. C''est une source de motivation et d'auto-célébration pour continuer ce processus d'apprentissage.


Je prends conscience que la vie est un mouvement cyclique représenté par 3 énergies indissociables, appelé aussi "Trimurti", qui sont :

  1. La création, représentée par Brahma.

  2. Le maintien, représenté par Vishu. On nous invite ici à réaliser notre mission de vie, notre Dharma pour atteindre notre plein potentiel, l'abondance, l'amour, notre lumière.

  3. La destruction et la transformation, représentée par Shiva.

Sans destruction il ne peut pas y avoir de nouvelle création, sans création il ne peut pas y avoir le maintien et, sans maintien du plein potentiel il ne peut pas y avoir transformation, c'est un cycle infinie qui nous offre l'infinie des possibilités.


C'est un voyage intérieur merveilleux, intense et très riche en émotions. Je vous retrouve très vite pour la semaine 3.


Je vous embrasse,

Ophélie